Développement de l’autonomie et du leadership des femmes pour la democratisation

  • العربية
  • English
  • Français
  • Bahasa Indonesia
  • اردو

Pakistan: Les connaissances nouvelles, la confiance nouvelle: Histoires de l'expansion des choix personnels

Published Date: 
Tuesday, December 9, 2014
Source: 
Shirkat Gah

Pour beaucoup de femmes au Pakistan, les choix et les possibilités dans la vie ont été étouffé, mais leur contact avec le Shirkat Gah, le centre de ressources des femmes, est une expérience qui change la vie. Grâce à des activités de sensibilisation, la participation à des formations, les espaces où les femmes sont bienvenues, Shirkat Gah a donné aux femmes une nouvelle compréhension de leurs situations et de leurs droits. Cet experience leur a habilité à contester les injustices autour d'elles. Ci-dessous, trois femmes expliquent ce qu'elles ont appris chez Shirkat Gah.  

Nouvelle confiance en soi et l'autonomie

‘Je n'avais jamais eu l'idée d'avoir des droits. Je avais l'habitude  de passer ma vie selon ce que mon mari me demandait. Après avoir assisté aux formations de WELDD, j’ai découvert que les femmes ont des droits et de prestige, et qu’elles peuvent donc progresser et réussir. Je ne me considère plus comme totalement dépendante de mon mari.’

- Sumera Parveen, leader WELDD de Bhakar, Punjab

Son propre emploi

‘J’avais toujours rêvé d’un emploi, mais entre les travaux ménagers et l'éducation des enfants, je n’ai jamais eu le temps. Ainsi la vie semblait monotone et inutile. J’ai acquis une grande confiance et l'autonomisation depuis que je suis un membre de la « Sujhal Sawera » (le nom local du Mouvement Violet des Femmes au Punjab). J’ai convaincu facilement mon mari que j’ai des droits. Tout ce que j’apprends des formations de WELDD, je donne aux autres femmes de ma communauté. Maintenant j’ai mon propre bureau. J’ai assisté aux formations des sages-femmes et maintenant je suis une sage-femme. Je remercie Dieu pour de la prise de conscience que Shirkat Gah m'a fournie. Je suis maintenant très contente que mes rêves soient réalisées.’

- Leader Shazia Manzoor WELDD de Bhakar, Punjab

L'égalité commence à la maison

‘Je me suis mariée quand j’avais 14 ans. Maintenant je suis une mère de cinq filles et deux fils. Je suis une personne défavorisée, et je ne pourrais jamais être trop indulgent avec mes enfants. J’avais l'habitude de traiter mes fils beaucoup mieux que mes filles. Je croyais que les filles appartenaient à la maison de quelqu'un d'autre, et qu’elles n’avaient aucune valeur chez moi. Lorsque j’ai assisté à des séances de formation avec Shirkat Gah WELDD, j’ai appris que je ne devais pas distinguer entre mes enfants. J’ai réalisé que j’avais l'habitude de traiter mes filles injustement, et qu’elles m'ont aidé beaucoup plus que mes fils. Auparavant, j’ai cuisiné des oeufs pour le petit déjeuner seulement pour mes fils. Après avoir assisté aux formations avec Shirkat Gah, j’ai compris qu’en donnant cette attention particulière aux fils, je renforçais l'oppression du patriarcat. Maintenant je garde l'argent que je dépensais sur les œufs. Si je fais cuire des oeufs, je les donne à mes filles en premier.’

- Leader Rukhsana WELDD de Marghuzar, Swat

 

Issue: 
Participation publique et politique
Droits fonciers et économiques